Connexion
Accueil
.
Translate my forum
.





Bonjour !

Forums


Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Une histoire de préventions sur votre site de social bookmarking

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 315
Date d'inscription : 13/01/2014
Voir le profil de l'utilisateurhttp://histoiresincroyables.forumactif.org

Le monde bientôt à court de chocolat

le Mer Nov 30 2016, 06:32






Chère lectrice, cher lecteur,

Je ne veux pas vous faire peur, mais nous pourrions bientôt tomber à court de chocolat !

Le changement climatique, les nouvelles maladies, la déforestation, le développement urbain dans les pays tropicaux menacent la production mondiale de cacao.

Le cacaoyer (arbre à cacao) est délicat. Il ne pousse que dans une zone étroite, à 20° autour de l’équateur. Il a besoin de 1,5 à 2,5 mètres de pluie par an pour se sentir bien [1].

Or, la demande de cacao a explosé ces vingt dernières années. Les ventes de chocolat en Inde ont doublé en trois ans. La Chine est en forte progression : les Chinois ne mangent encore que 120 g de chocolat par an en moyenne, mais avec 1,4 milliard d’habitants, cela représente 170 000 tonnes [2].

Chez nous, moins les Français ont le moral, plus ils mangent de chocolat. Les ventes ont bondi de 17 % en cinq ans. Nous avons consommé l’année dernière plus de 400 000 tonnes de chocolat [3] !

Résultat des courses : le prix du cacao flambe, les approvisionnements se tendent et les amateurs se font un sang d’encre !

Les fabricants recourent aux stratégies les plus sournoises pour diminuer la teneur en cacao de leurs produits !

Ainsi avons-nous appris avec consternation que même Toblerone, qui n’avait jamais changé l’aspect de ses barres depuis plus d’un siècle, a décidé de les modifier pour économiser sur les ingrédients [4] !

Comparez l’ancienne barre (en haut sur la photo) à la nouvelle :


Toblerone vient de changer la forme de ses barres de chocolat pour en réduire le poids. La barre classique passe ainsi de 170 g à 150 g. Le prix reste, bien sûr, le même.


Pour ma part, le chocolat (noir) fait partie de mes plaisirs quotidiens.

C’est d’abord pour le goût, bien sûr, mais cela rajoute à mon bonheur de savoir que :

le chocolat noir de bonne qualité est excellent pour la santé : il est riche en théobromine, qui améliore la circulation des fluides, en particulier du sang. Le cerveau, mieux irrigué, fonctionne mieux. Cela pourrait expliquer pourquoi les consommateurs de chocolat ont de meilleures fonctions cognitives (mémoire, concentration, vitesse d’apprentissage, organisation, raisonnement), selon une nouvelle étude [5] ;

il protège le cœur et les artères, selon une célèbre étude publiée dans la revue Circulation [6]. C’est sans doute aussi dû à la théobromine (circulation des fluides), mais aussi à la richesse du chocolat noir en polyphénols, des antioxydants protecteurs ;

c’est aussi un excellent stimulant naturel : comme le café, le chocolat vous rend plus alerte, sans aucun des effets secondaires des excitants comme le tabac, l’alcool et les médicaments psychostimulants. Les médecins s’en servent pour combattre le syndrome de fatigue chronique [7] ;

enfin – c’est très peu connu, mais documenté scientifiquement –, le chocolat nettoie les dents et aide à dormir ! Il combat les caries, la plaque dentaire, et renforce mieux les dents que le fluor [8], [9]. ll est idéal donc d’en manger deux carrés le soir, au coin du feu. Pour les dents, il faut évidemment du chocolat à très haute teneur en cacao (80 % ou plus).

L’histoire fabuleuse du cacao
Le cacaoyer pousse à l’état sauvage dans le détroit de l’Orénoque, au Venezuela. Mais les Espagnols l’ont découvert parce qu’il était consommé par les Mayas, dans l’actuel Mexique.

Il était consommé pour ses vertus énergisantes, en particulier par les soldats avant les batailles.

Les Hollandais installèrent les premières plantations de cacao dans leurs colonies en Indonésie (Java).

Ils construisirent des usines à chocolat à Amsterdam. Tout le monde connaît encore aujourd’hui le célèbre cacao hollandais Van Houten.

Leurs voisins les Belges réagirent vite : ils créèrent de grandes plantations de cacao au Congo belge. D’où les fameux chocolats belges Leonidas, Godiva, Côte d’Or, etc.

Mais aujourd’hui, ce sont les Suisses qui sont les plus connus pour le chocolat. Les Suisses n’ont pas de colonies, mais ils ont des vaches.

En fait, on raconte qu’ils ont développé l’industrie du chocolat pour écouler leurs excédents de lait. Le chocolat au lait fut créé par un certain Henri Nestlé [10], qui habitait au pied des montagnes de la Gruyère, remplies de vaches laitières et en surproduction permanente de lait ! Ils fabriquent aujourd’hui le chocolat au lait par milliers de tonnes (Lindt, Toblerone, Frey, Favarger, Milka) et l’exportent dans le monde entier. Les Suisses sont, de plus, les plus gros consommateurs du monde (12 kg par an et par personne).

J’insiste, cependant, sur l’importance qu’il y a à choisir du chocolat noir, à 70 % de cacao ou plus ! Ce chocolat de haute qualité vient essentiellement d’Afrique (Ghana et Côte d’Ivoire), et il va devenir de plus en plus difficile à trouver.

Les spécialistes annoncent de grandes difficultés d’approvisionnement d’ici 2030. Alors profitez-en avant !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

_________________
Mayanne
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum