Connexion
Accueil
.
Translate my forum
.





Bonjour !

Forums


Derniers sujets
Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Une histoire de préventions sur votre site de social bookmarking

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 317
Date d'inscription : 13/01/2014
Voir le profil de l'utilisateurhttp://histoiresincroyables.forumactif.org

Nouvelle pratique sexuelle qui inquiète : Le stealthing

le Jeu 27 Avr 2017 - 14:36




ABUS - Enlever son préservatif sans le consentement de son ou sa partenaire au milieu de l'acte sexuel... Voilà une nouvelle tendance qui a de quoi effrayer. Appelée stealthing ("furtivité" en français...), elle semble pourtant avoir de plus en plus d'adeptes. Une juriste, qui vient de publier une étude sur le sujet, a pu recueillir les témoignages de quelques victimes.
27 avr 08:25Charlotte Anglade

À chaque fois, les témoignages débutent de la même façon : "Je ne suis pas sûre que c’est un viol, mais…". Alexandra Brodsky, juriste au National Women’s Law Center, a publié il y a quelques jours une étude dans le Columbia Journal of Gender and Law qui fait froid dans le dos.

Elle porte sur le stealthing, cette nouvelle pratique sexuelle qui consiste à ôter son préservatif en douce en plein acte sexuel. L’auteure raconte avoir débuté ses recherches en 2013, après que plusieurs de ses amies ont été abusées de cette façon. Les victimes, majoritairement des femmes, ont pour certaines été interviewées par la juriste.

La peur des grossesses et des IST

Parmi tous les témoignages recueillis, la peur d’une grossesse non désirée ou des infections sexuellement transmissibles (IST) est prédominante. L’une des victimes, sous le choc, raconte à propos de son partenaire sexuel : "Aucun de ces risques ne l’inquiétaient. Ça ne le perturbait pas. Ni ma potentielle grossesse, ni ma potentielle IST". Et une autre femme de raconter elle aussi : "Il a considéré qu'il n'y avait aucun risque pour lui et n'a pas daigné s'intéresser à ce que je risquais de mon côté". Au-delà de ces craintes et de ce sentiment de trahison, les victimes expriment un sentiment de "violation claire de leur autonomie corporelle et de la confiance placée, à tort, dans leur partenaire". Beaucoup d’entre elles n’osent cependant pas qualifier cette mauvaise expérience de viol.

L'instinct masculin comme couverture

Pour répondre à leurs questions, à leurs craintes, beaucoup se tournent vers internet et ses forums. Mais ceux-ci sont aussi le lieu d’encouragements vis-à-vis des pratiquants du stealthing. Les partisans de cette pratique y procurent des conseils fournis de modes d’emploi explicites visant à rouler dans la farine avec succès son ou sa partenaire en enlevant discrètement son préservatif pendant l’acte sexuel. Certains "stealther" défendent leurs actes par "l’instinct naturel masculin". Les propos de l’un d’entre eux sont ainsi rapportés par Alexandra Brodsky : "Éjaculer dans le ***** d'une femme fait partie de l’instinct masculin. Il ne devrait jamais faire une croix sur ce droit. En tant que femme, il est de mon devoir d’écarter mes jambes et de laisser un homme éjaculer dans mon ***** mouillé". "Pour moi, vous ne pouvez pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Si elle veut le sexe du gars, alors elle doit aussi prendre sa semence !!!", renchéri un autre internaute.


Selon l’experte en Sexe et relation chez Durex, Alix Fox, interviewée par le Huffpost UK, certaines femmes pratiqueraient aussi le stealthing "en compromettant l’efficacité des condoms, en les perçant avec des trous presque invisibles avec des aiguilles ou en les malmenant secrètement, afin de tomber enceintes".


Un Français déjà condamné en Suisse pour stealthing

Publiée aux États-Unis, l’étude propose une nouvelle régulation afin de considérer cette pratique en tant que violence sexuelle. "Une victime de retrait de préservatif devrait pouvoir porter plainte, mais devrait sûrement se battre pour prouver des blessures corporelles suffisantes", explique la juriste. À moins d'avoir attrapé une MST....


En France, la législation est telle qu’un agresseur pourrait facilement se faire condamner pour viol. L’article 222-23 du Code pénal français définit comme un viol "tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise". Aucun cas n'a cependant été déclaré. En Suisse, un Français de 47 ans a en revanche été condamné en janvier dernier par le tribunal correctionnel de Lausanne à douze mois de prison avec sursis pour avoir expérimenté le stealthing. La victime avait dû subir quatre mois de traitement préventif contre le VIH.

Source :




_________________
Mayanne
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 22/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Nouvelle pratique sexuelle qui inquiète : Le stealthing

le Ven 28 Avr 2017 - 4:25
Salut !!!
connards oui vous etes des connards ... J'ai eu de la chance car dans ma jeunesse pas besoin de préso... mais à cause de connards ,le nombres de maladies comme Hépatite B, sida, syphilis, blennorragie, verrues génitales etc...augmentent ,les femmes sont prisent pour de la viande ni plus ni moins .. Mais quel monde vit-on !!!!
avatar
Admin
Messages : 317
Date d'inscription : 13/01/2014
Voir le profil de l'utilisateurhttp://histoiresincroyables.forumactif.org

Re: Nouvelle pratique sexuelle qui inquiète : Le stealthing

le Ven 28 Avr 2017 - 21:20
Bonjour Phildu, tu te lâches ! Smile Pas d'injures sur le forum... !!! Trouves des noms d'oiseaux plus jolis... Car, on ne sait pas vraiment à qui tu t'adresses ? Mais, je suis d'accord avec toi, que les maladies sont venues (laboratoires) et qu'ils sauront les guérir, mais combien cela va coûter aux malades... Une belle rentrée d'argent !

_________________
Mayanne
Contenu sponsorisé

Re: Nouvelle pratique sexuelle qui inquiète : Le stealthing

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum