Connexion
Accueil
.
Translate my forum
.





Bonjour !

Forums


Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Mots-clés

Flux RSS

Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 292
Date d'inscription : 13/01/2014
Voir le profil de l'utilisateurhttp://histoiresincroyables.forumactif.org

Être responsable de l’Internet

le Lun Juin 15 2015, 02:49

A 7 ou 77 ans, Internet fait partie de nos habitudes pour un renseignement, réserver les vacances, s’écrire entre amis, partager des données personnelles, consommer de la musique ou cinéma… Les usages sont très variés et nécessitent que chaque acte posé sur la Toile le soit en toute connaissance de cause.
L’exploration sur le Net comporte parfois des risques en être conscient et agir en fonction comme dans la vie quotidienne.
Avoir de l’intuition, ne pas faire des choses qu’on ne fait pas de la vie. On ne donne pas le numéro de carte de crédit au premier venu. Il faut bien comprendre quel usage un service va en faire et dans quel environnement on se trouve.
Se poser des questions… Quel est ce réseau social ? Comment fonctionne ce site de partage de documents ? Quels sont ses intentions envers moi ? Observer, regarder comment les autres utilisateurs interagissent et décider ensuite de ce que j’ai envie de faire et de communiquer sur cet espace. Le Net est perméable…
Utiliser les paramètres qui permettent de constituer des listes de contacts. On peut décider qui a accès à quoi sur le profil. Vérifier régulièrement que les règes et les paramètres de confidentialité de son propre compte n’ont pas changé. Il suffit parfois d’utiliser une nouvelle application pour que ces paramètres soient modifiés.
Pour le téléchargement, outre l’aspect juridique, il ne faut pas oublier que l’on télécharge sur la machine une boîte noire avec un ensemble de contenus, dont certains ne sont pas désirés (publicités, images, virus…). Toutes ces boîtes noires ne sont pas mauvaises, loin de là, mais il faut être conscient des risques. Et, également, ne pas oublier qui est le cerveau.
Certains seniors ont tendance à penser qu’ils ne sont pas maîtres de leur ordinateur. Une illustration : les mises à jour techniques sont intéressantes pour éviter l’obsolescence du logiciel. Mais il y a également de nombreuses mises à jour commerciales qui, elles, ne sont pas nécessaires. Il ne faut pas céder à la tentation de l’immédiateté et interrompre toute activité pour gérer ces mises à jour. Porter attention à la configuration de la messagerie, parfois déléguée aux enfants ou aux petits enfants. L’option de connexion automatique est souvent choisie pour faciliter l’utilisation. Et, quant il y a un changement de machine, l’utilisateur est perdu car il n’a plus conscience qu’avoir accès à la messagerie nécessite un identifiant et un mot de passe. Il faut être en mesure de refaire les manoeuvre et d’en comprendre les logiques. Et puis, il est important de retenir ses mots de passe. Pour rester sur la maîtrise d’où on est et de comment on y est arrivé.
Il ne faut pas être tout le temps sur ses gardes. Il faut prendre plaisir à exploiter les nombreuses possibilités qu’offre le Net. Explorer pour comprendre et ainsi éviter d’avoir l’impression d’être un mouton qui suit une procédure. Et, continuer à douter, à s’interroger et à dialoguer avant d’agir si l’on se sent perdu.
Nous laissons des traces partout, tout le temps. Aujourd’hui, notre ordinateur et notre smartphone savent tout de nous. Nos loisirs, nos centres d’intérêts, notre localisation… Bien souvent ces informations sont consciemment fournies par les internautes eux-mêmes, mais ceux-ci n’ont que peu de prises sur l’utilisation de ces données. Des données qui ont une valeur commerciale précieuse pour les sociétés de marketing.
A côté de cette exploitation, il y a également la question de l’utilisation de ces données par les autorités. Sous prétexte du tout à la sécurité, les informations contenues par nos compagnons technologiques sont analysées et parfois exploitées.
Quitte à surfer avec abus de pouvoir et au détriment du droit fondamental à la vie privée. Et de se poser la question : le citoyen doit-il accepter la violation de la vie priée pour être mieux protégé ?
Jongler avec les paiements électroniques, les 50+ en ont l’habitude, par contrainte ou par facilité  (attention au piratage informatique… ). Ces nouvelles pratiques de paiement en ligne amènent de nouveaux rapports avec le personnel bancaire… Il attire l’attention sur le prix des virements papiers et sur les alternatives de paiement. Le message est de responsabiliser, car le principal danger lorsqu’on effectue des paiements en ligne, c’est nous-mêmes ! Acheter un câble Internet et de le préférer au wi-fi lorsqu’il s’agit d’effectuer des opérations financières en ligne, bien regarder les démos présentes sur les sites des principales banques.
Quand on est connecté, on est fragile est vulnérable. Il faut être bien outillé et bien informé pour la sécurité.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum